chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Contemplation - Brain Mechanics

Chronique

Contemplation Brain Mechanics (Coll.)
Après un premier album sobrement intitulé « Contemplation » (2021), Matthieu Ducheine, l’homme derrière le groupe CONTEMPLATION, est de retour avec un concept pour le moins ambitieux : mélanger le doom death metal à des éléments purement dub. Pour se faire, il s’est donc adjoint les services des membres de son autre projet, CHRONO.FIXION, tout ce petit monde se répartissant ainsi les rôles : trois compositions pour CONTEMPLATION, trois en collaboration totale et une pour CHRONO.FIXION. Au regard du résultat final, l’équilibre semble idéal et l’essai bien plus que transformé : c’est même une franche réussite. La fusion de sonorités électroniques et de partitions typiquement metal n’est bien sûr pas une nouveauté, on pensera par exemple à BLUT AUS NORD sur « Thematic Emanation of Archetypal Multiplicity » mais, en général, nous sommes plutôt sur le versant industriel plutôt que dub. En effet, ce dernier évoque tout sauf la noirceur et la violence, ce qui, en termes de climat, ne répond que peu aux besoins des musiciens désireux de modifier l’ADN de leurs riffs. Pourtant, non content de se démarquer par ce choix rare, voire audacieux, la réalisation s’avère complètement planante et immersive.

Déjà, il y a ces parties de violon qui, dans l’approche de l’instrument, me rappelle ce qu’avait fait Yann Tiersen sur un EP de 1998 partagé avec BÄSTARD : c’est vif, un peu dans la dissonance, son apport mélodique est indéniable sans pour autant passer du côté folk de la force. D’ailleurs, en soi, l’idée même d’acoquiner le violon à de la dub pourrait sembler saugrenue. Pourtant, la combinaison sonore des deux fonctionne à merveille et donne à l’ensemble une identité sonore rare, pour ne pas dire unique. Bien sûr, le fond du propos demeure résolument doom death : de grosses guitares rythmiques bien pesantes, du chant guttural, l’auditeur retrouve assez facilement ses marques de métalleux. Mais loin de provoquer l’angoisse ou l’anxiété traditionnelle, le son ample couplée à la douceur cotonneuse des structures électroniques engendre l’apaisement de l’esprit sans que jamais l’album ne tombe pour autant dans un pur exercice de machines. Et si je conviens qu’une certaine ouverture peut être nécessaire pour apprécier ces pleinement ces sept compositions, le fait que l’équilibre des genres ne soit jamais rompu élève « Brain Mechanics » au rang d’expérience. Enfin, au niveau des thématiques textuelles, j’ai ressenti une petite influence mi-Damasio mi-Dantec avec des sujets telles que l’aliénation de l’homme aux machines, les actions révolutionnaires réprimées par des forces totalitaires… Pas vraiment du léger donc mais une telle musique n’aurait pu se contenter du message de paix et d’amour du rastafarisme.

Aussi anecdotique qu’essentiel aux styles dont CONTEMPLATION s’inspire, le groupe vient d’écrire une pièce foncièrement originale car hybride. En effet, à la différence des BAD BRAINS qui, à la fin des années 70, alternait les titres punk hardcore avec des morceaux reggae, nous sommes définitivement ici face à une symbiose où les deux univers s’équilibrent, s’écoutent, comblent les faiblesses de l’autre pour devenir une meilleure version de ce qu’ils seraient eux-mêmes pris séparément. Clairement le truc du moment à découvrir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Contemplation
Doom Dub Death Metal
2023 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Contemplation
Contemplation
Doom Dub Death Metal - 2021 - France
  

formats
tracklist
01.   Préparation mentale  (02:34)
02.   Brain Mechanics Part 1: Social Engineering  (07:08)
03.   Brain Mechanics Part 2: Neuro-pirates  (06:50)
04.   Brain Mechanics Part 3: Propaganda  (06:12)
05.   The Contemplators  (06:19)
06.   La révolution n'est pas un dîner de gala  (07:21)
07.   Liquide  (05:39)

Durée : 42:03

line up
parution
23 Mars 2023

Essayez aussi
Ataraxie
Ataraxie
Anhédonie

2008 - Weird Truth Productions
  
Atriarch
Atriarch
Forever The End

2011 - Seventh Rule Recordings
  
Evoken
Evoken
A Caress Of The Void

2007 - I Hate Records
  
Argile
Argile
Monumental Monolith

2010 - Holy Records
  
Visceral Evisceration
Visceral Evisceration
Incessant Desire For Palatable Flesh

1994 - Napalm Records
  

Dirge
Hyperion
Lire la chronique
Ernte
Weltenzerstörer
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Ufomammut
Hidden
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
Le DSBM, c'est RASOIR ou tu as ça dans les VEINES ?
Lire le podcast
Coffins
Sinister Oath
Lire la chronique
Castle Rat
Into The Realm
Lire la chronique
European Tour - Spring 2024
Bell Witch + Thantifaxath
Lire le live report
BELL WITCH
Lire l'interview
Subterraen
In the Aftermath of Blight
Lire la chronique
Diabolus In Musica - Exposition Philharmonie de Paris
Lire le dossier
Civerous
Maze Envy
Lire la chronique
Slimelord
Chytridiomycosis Relinquished
Lire la chronique
Redstone
Immortal (EP)
Lire la chronique
Yawning Man
Long Walk Of The Navajo
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique
Spectral Voice
Sparagmos
Lire la chronique
Release Party
Ataraxie + Déhà + Marche Fu...
Lire le live report
Silhouette + Skaphos + Versatile
Lire le live report
Dream Unending / Worm
Starpath (Split-CD)
Lire la chronique
Bilan 2023
Lire le bilan
Kaamosmasennus
Le jour ne se lève plus
Lire la chronique
Vastum
Inward To Gethsemane
Lire la chronique