chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
100 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ernte - Weltenzerstörer

Chronique

Ernte Weltenzerstörer
Formé en 2020, ce petit groupe suisse fait son trve et ne cesse de l’agrandir à chaque sortie, c’est-à-dire chaque année depuis trois ans puisqu’il est suffisamment inspiré et motivé pour avoir enchaîné Geist und Hexerei en 2022, Albsegen en 2023 et ce Weltenzerstörer en 2024. Ce groupe se nomme ERNTE, et certains l’ont avant tout découvert par curiosité, en voyant une femme sur la pochette des deux premières sorties. Il s’agit de Nadine, alias Witch N, alias Askahex, vocaliste qui growle comme un démon affamé mais qui se charge aussi de la basse et qui n’hésite pas à sortir le violon à l’occasion. Certains l’avaient aussi suivi lorsqu’elle appartenait à SHEVER, formation de doom / sludge. Mais si elle était seule sur les pochettes, elle est tout de même accompagnée d’un deuxième membre : V Noir, qui s’occupe des instruments restants tout en touchant aussi à la basse...

ERNTE revient donc un peu plus d’un an après son album précédent, et il s’est encore perfectionné. Enfin, c’est subjectif évidemment comme réflexion, mais j’ai vraiment eu l’impression que le duo avait mieux joué sur sa personnalité, et qu’il proposait maintenant des pistes très naturelles, qui s’affranchissaient de ses influences. C’est un peu le contraire de la pochette du coup, puisque cette fois-ci on ne découvre pas la silhouette de notre chanteuse, mais un dessin.

Je rappelais tout à l’heure que la dame avait joué du doom. Cette influence se retrouvait déjà au détour de certains passages des deux premiers albums de ERNTE, mais il m’a semblé qu’elle était plus présente, et plus efficace, sur les 7 nouvelles compositions. Un doom parfaitement teinté de black metal, qui se met parfois en retrait pour laisser exploser une rage froide et acérée. Il y a un véritable équilibre entre les deux, et l’on ne cesse de naviguer entre les sentiments. Mais c’est très logique, il n’y a pas de mauvaises coupures. Au contraire, le rythme évolue toujours très naturellement. Je suis convaincu par l’ensemble des 42 minutes, avec de gros coups de coeur pour « Trip to a Solitary Moon » ou encore « The Witch (Was Born in Flames) et « Vessels of Sacrifice » (Oui, le violon me fait toujours de l’effet...). Ah, et puis bien joué les vocaux féminins qui apparaissent sur « The Fire Lake: Death of Souls ».

J’avais encore quelques réserves sur l’album précédent, mais elles se sont complètement envolées avec Weltenzerstörer, qui signifie « Destructeur de monde ». Je ne sais pas si le monde sera détruit, mais en tout cas mon âme a été touchée...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Lestat citer
Lestat
17/06/2024 11:04
Je ne connaissais pas. Je viens de l'écouter et les côtés mid-tempo et un peu dépressif me plaisent, merci de la découverte !
Espérons qu'ils trouvent un batteur live afin que l'on puisse les voir en concert avec.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ernte
Doom black metal
2024 - Vendetta Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Ernte
Ernte
Doom black metal - 2020 - Suisse
  

vidéos
The Witch (Was Born in Flames)
The Witch (Was Born in Flames)
Ernte

Extrait de "Weltenzerstörer"
  

tracklist
01.   The Witch (Was Born in Flames)
02.   Ruler of Chaos, Bringer of Storm
03.   Silent and Bleak
04.   Trip to a Solitary Moon
05.   Vessels of Sacrifice
06.   The Fire Lake: Death of Souls
07.   Profound Eyes

Durée : 5:18

parution
7 Juin 2024

voir aussi
Ernte
Ernte
Albsegen

2023 - Vendetta Records
  

Essayez aussi
Indian
Indian
From All Purity

2014 - Relapse Records
  
Dead Elephant
Dead Elephant
Year of the Elephant

2019 - Autoproduction
  
P.H.O.B.O.S.
P.H.O.B.O.S.
श्मशान काली (EP)

2015 - Megaton Mass Products
  
Schammasch
Schammasch
Contradiction

2014 - Prosthetic Records
  
Pillorian
Pillorian
Obsidian Arc

2017 - Eisenwald Tonschmiede
  

Cauchemar
Rosa Mystica
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Full Of Hell
Coagulated Bliss
Lire la chronique
Hyperdontia
Harvest Of Malevolence
Lire la chronique
Hardened
Pale Eternal Fog
Lire la chronique
Sol
Promethean Sessions
Lire la chronique
Ernte
Weltenzerstörer
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Ufomammut
Hidden
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
Le DSBM, c'est RASOIR ou tu as ça dans les VEINES ?
Lire le podcast
Coffins
Sinister Oath
Lire la chronique
Castle Rat
Into The Realm
Lire la chronique
European Tour - Spring 2024
Bell Witch + Thantifaxath
Lire le live report
BELL WITCH
Lire l'interview
Subterraen
In the Aftermath of Blight
Lire la chronique
Diabolus In Musica - Exposition Philharmonie de Paris
Lire le dossier
Civerous
Maze Envy
Lire la chronique
Slimelord
Chytridiomycosis Relinquished
Lire la chronique
Redstone
Immortal (EP)
Lire la chronique
Yawning Man
Long Walk Of The Navajo
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique