chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Opal Insight - Heir to Anger

Chronique

Opal Insight Heir to Anger
L’Hexagone n’en finit pas de nous abreuver en nouvelles formations prometteuses, à l’image des Nantais d’OPAL INSIGHT qui signent avec « Heir to Anger » leur tout premier album dans une veine doom death mélodique plus qu’intéressante. Il faut dire qu’avec dans les rangs des membres de WRATH OF THE NEBULA ou de LUX INCERTA, c’est tout de même le gage d’éviter l’amateurisme, le quatuor ayant donc mis toutes les chances de son côté pour immédiatement frapper fort.

Du doom, le groupe conserve le goût des morceaux longs (à l’image des dix minutes de « Whispers from the Flames »), des tempos ralentis et des harmonies à deux guitares telles que la paire Andrew Craighan / Calvin Robertshaw en jouait sur « Like Gods of the Sun ». Du death, nous allons bien entendu retrouver le chant growlé, profond ainsi que des patterns de batterie plutôt complexes, idéaux pour accompagner les gros assauts rythmiques, ces derniers étant tout de même prépondérants sans pour autant étouffer les passages plus « romantiques ». L’équilibre est donc quasiment parfait entre ces deux genres, même si les influences sont encore peut-être un peu trop présentes. En effet, je pense souvent à l’OPETH de la période « Blackwater Park », notamment lorsque la voix se fait claire et que les instruments passent en mode acoustique. Il y a clairement une réminiscence, même si cela n’enlève rien à la qualité globale du disque. Si j’osais, j’évoquerais même le regretté THE OLD DEAD TREE, le virage pop en moins.

OPAL INSIGHT a également le courage de tenter de nombreuses choses pas forcément évidentes à maîtriser dans le cadre d’un premier album, notamment au niveau des superpositions de pistes de chant féminin et masculin ou encore dans les multiples couches de guitares acoustiques, électriques, rythmiques et solos, cette richesse nécessitant en effet un travail pointu au moment du mixage pour que tout soit audible au bon moment. A ce titre, le travail de Fabien Devaux est excellent puisqu’il ne laisse jamais se noyer les subtilités dans les vagues de la distorsion. Le seul bémol viendrait éventuellement du choix de certaines sonorités, à l’image des claviers électros de « Death’s Breath » un peu trop en décalage avec le style plutôt rétro adopté par la formation. Bien heureusement, il s’agit là de l’unique écart, si tant est que cela en soit un, tout le reste s’inscrivant bien dans un pur cadre doom death ancien dans le fond mais à la forme résolument moderne, ne serait-ce qu’au niveau de la production.

Voilà donc un groupe avec lequel il va falloir désormais compter car si l’on sent bien que son plein potentiel n’a pas encore été déployé, il démontre au cours de ces huit titres (pour une cinquantaine de minutes) qu’il a déjà le talent pour écrire des pièces riches, progressives et classieuses. Si, avec le temps, OPAL INSIGHT parvient à développer encore sa personnalité, il y a largement de quoi impressionner les ténors du genre et, pourquoi pas, les détrôner dans le cœur des fans. A surveiller et à encourager s’ils passent près de chez vous.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Opal Insight
Doom Death Metal Mélodique
2022 - Meuse Music Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Opal Insight
Opal Insight
Doom Death Metal Mélodique - 2021 - France
  

formats
  • CD / 2022 - Indépendant
  • CD / 2022 - Meuse Music Records

vidéos
A Ghost in My Arms
A Ghost in My Arms
Opal Insight

Extrait de "Heir to Anger"
  

tracklist
01.   Heir to Anger  (03:02)
02.   Veil of Anguish  (07:24)
03.   Deer Skin  (06:19)
04.   A Ghost in My Arms  (07:44)
05.   Whispers from the Flames  (10:34)
06.   Death's Breath  (05:22)
07.   For Her  (07:25)
08.   Delivrance  (01:36)

Durée : 49:26

line up
parution
22 Avril 2022

Essayez aussi
Visceral Evisceration
Visceral Evisceration
Incessant Desire For Palatable Flesh

1994 - Napalm Records
  
Cold Insight
Cold Insight
Further Nowhere

2017 - Autoproduction
  
Inborn Suffering
Inborn Suffering
Wordless Hope

2006 - Sound Riot Records
  
Amorphis
Amorphis
Tales From The Thousand Lakes

1994 - Relapse Records
  
Painted Black
Painted Black
Cold Comfort

2010 - Ethereal Sound Works
  

Obscure Sphinx
Void Mother
Lire la chronique
Ufomammut
Hidden
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
Le DSBM, c'est RASOIR ou tu as ça dans les VEINES ?
Lire le podcast
Coffins
Sinister Oath
Lire la chronique
Castle Rat
Into The Realm
Lire la chronique
European Tour - Spring 2024
Bell Witch + Thantifaxath
Lire le live report
BELL WITCH
Lire l'interview
Subterraen
In the Aftermath of Blight
Lire la chronique
Diabolus In Musica - Exposition Philharmonie de Paris
Lire le dossier
Civerous
Maze Envy
Lire la chronique
Slimelord
Chytridiomycosis Relinquished
Lire la chronique
Redstone
Immortal (EP)
Lire la chronique
Yawning Man
Long Walk Of The Navajo
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique
Spectral Voice
Sparagmos
Lire la chronique
Release Party
Ataraxie + Déhà + Marche Fu...
Lire le live report
Silhouette + Skaphos + Versatile
Lire le live report
Dream Unending / Worm
Starpath (Split-CD)
Lire la chronique
Bilan 2023
Lire le bilan
Kaamosmasennus
Le jour ne se lève plus
Lire la chronique
Vastum
Inward To Gethsemane
Lire la chronique
Convocation
No Dawn for the Caliginous ...
Lire la chronique
On Thorns I Lay
On Thorns I Lay
Lire la chronique
Sorcerer
Reign of the Reaper
Lire la chronique
Les Sakrif'or BLACK METAL 2023
Lire le podcast